· 

Pour quel métier êtes-vous fait ?

 

Stéphane a toujours été passionné par les maths et avait de bonnes notes tout au long de sa scolarité. Sans trop se poser de questions, Stéphane est devenu prof de maths mais après quelques années d’enseignement, il s’aperçoit qu’il n’est pas fait pour l’enseignement. Il doit donc choisir un autre métier lui permettant de continuer à faire des maths d’une autre façon.

 

 

Il ne suffit donc pas "d'être bon", d'avoir des aptitudes ou un don pour une discipline pour trouver le ou les métiers qui nous correspondent.

 

 

Le bilan d’orientation que je propose permet au jeune de trouver une formation et d’envisager un métier qui correspond à la fois à ses aptitudes (ce que je sais faire), de sa personnalité (ce que je suis) et de ses intérêts (ce que j'aime faire).

 

 

Pour l’aider à faire les bons choix, j’utilise des tests professionnels et spécialisés comme le RIASEC.

 

Le RIASEC

 

Dans les années 60, le psychologue américain John Holland se rend compte que la personnalité joue aussi un rôle, ainsi que les centres d'intérêt c'est-à-dire l'attirance pour certains types d'activités.

 

Il identifie 6 types de personnalités en milieu professionnel qui sont à mettre en lien avec les intérêts professionnels.

 

 

Le type Réaliste :

 

Attiré par les activités concrètes, le réaliste a le sens de la mécanique, le souci de la précision. Il exerce souvent une profession en extérieur plutôt qu’en intérieur et son travail demande une bonne endurance physique, voire des capacités athlétiques.

 

Son univers : les éléments factuels

 

Ses qualités : Aime la simplicité et a du sens pratique.

 

Exemples de métiers « réalistes » : paysagiste, mécanicien, agriculteur, conducteur engin de chantiers…

 

 

 

Le type Investigateur :

 

La plupart des investigateurs ont des connaissances théoriques auxquelles ils ont recours pour agir et résoudre des problèmes. Leur principale compétence tient à la compréhension qu’ils ont des phénomènes. Ils aiment se laisser absorber dans leurs réflexions et jouer avec les idées. Ils valorisent le savoir.

 

Son univers : la science

 

Ses qualités : ouverture, curiosité, goût de l’étude, esprit critique, rigueur, logique

 

Exemple de métiers « investigateurs » : microbiologiste, archéologue, ingénieur…

 

 

 

Le type Artistique :

 

Il aime les activités lui permettant de s’exprimer librement à partir de sa perception, de sa sensibilité et de son intuition. Il recherche un travail de création : art visuel, littérature, musique, publicité, spectacle. D’esprit indépendant et non conformiste, il est à l’aise dans des situations extraordinaires

 

Son univers : la créativité

 

Ses qualités : intuition, originalité, non conformisme, spontanéité imagination

 

Exemples de métiers « artistiques » : musicien, architecte d’intérieur,…

 

 

 

Le type Social :

 

Il s’attache à aider, éduquer, soigner… Il s’intéresse aux comportements humains. Il utilise son savoir ainsi que ses impressions et ses émotions pour agir et pour interagir avec les autres. Bon communiquant, il s’exprime facilement.

 

 

 

Son univers : les relations interpersonnelles

 

Ses qualités : ouverture aux autres, coopération, compréhension, dévouement, bienveillance Exemples de métiers «sociaux » : infirmière, enseignant,…

 

 

 

Le type Entrepreneur :

 

Il a le sens de l’organisation, de la planification et de l’initiative et sait mener à bien ses projets. Les personnes de ce type aiment influencer leur entourage. Elles savent vendre des idées autant que des biens matériels.

 

Son univers : le leadership

 

Ses qualités : énergie, persuasion, détermination, ambition, audace

 

Exemples de métiers « entrepreneuriaux » : créateur d’entreprise, avocat, directeur d’un magasin …

 

 

 

Le type Conventionnel :

 

Il préfère les activités précises, méthodiques, axées sur un résultat prévisible et des consignes claires. Il aime calculer, classer, tenir à jour des registres ou des dossiers. Il est à l’aise dans les tâches routinières.

 

Son univers : le quotidien

 

Ses qualités : sens de la précision, esprit de synthèse, discrétion, goût pour l’ordre

 

Exemples de métiers « conventionnels » : comptable, documentaliste …