· 

Quelques conseils pour gérer vos vœux d’orientation avec Parcoursup

A partir du 22 janvier prochain, la plateforme d’inscription post bac Parcoursup sera active. Chaque lycéen de terminale pourra y formuler ses vœux et ses choix de formation post bac. Chaque étudiant aura jusqu’au 13 mars prochain au plus tard pour formuler ces vœux.

 

 

Voici quelques conseils à retenir :

 

 

Bien s’informer en amont :

 

 

Le plus important est de bien préparer son projet scolaire et professionnel et de s’informer sur les formations, les filières possibles … Les CIO, les professeurs principaux référents orientation ou les Conseillers d’orientation psychologues peuvent apporter un 1er niveau d’informations.

 

 

Les salons de l’orientation sont également un bon moyen de s’informer et de rencontrer les futures écoles. Vous pouvez consulter la liste des salons de l’orientation en région PACA.

 

 

Bien entendu, je vous conseille vivement de réaliser un bilan d’orientation (je propose des formules à partir de 90 €) pour mieux identifier les métiers en phase avec vos aptitudes, vos centres d’intérêts mais également de construire un parcours scolaires post bac réaliste et pertinent.

 

 

Formuler un maximum de vœux

 

 

La nouveauté de Parcoursup, par rapport au système APB, est que les vœux d’orientation ne sont pas hiérarchisés. Donc il peut être intéressant de formuler au départ un maximum de vœux d’ici au 13 mars, quitte à en retirer par la suite, avant le 31 mars. Une réponse sera apportée pour tous les vœux formulés.

 

Chaque étudiant à la possibilité également de faire des sous vœux (20 maximum) si il souhaite privilégier une filière spécifique (ex : informatique ou économie), ce qui permet de choisir plusieurs options possibles ou plusieurs établissements sur une zone géographique plus large.

 

 

Tentez votre chance et osez !

 

 

Même si vous n’êtes pas sûr d’être pris dans une formation qui vous attire (car vous pensez ne pas avoir le niveau suffisant), tentez quand même une inscription : Lors des acceptations des vœux, vous pourrez avoir la réponse 'oui si' et la proposition de vous faire accompagner pour une mise à niveau avant leur entrée dans le supérieur.

 

Mais attention, il ne faut pas formuler le vœu d’une filière que l'on ne veut pas. Car s'il s'agit du seul que les écoles et université acceptent, vous serez obligé de vous inscrire.

 

 

Ne refusez pas tout trop vite  

 

 

Lorsque tomberont les premières réponses aux vœux, les élèves devront faire attention à ne pas tout refuser trop vite, à ne pas être démissionnaire. Car le risque est que tous les vœux formulés soient annulés et de se retrouver ensuite dans des phases complémentaires avec seulement des filières où il reste des places.